1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

Rav Ginsburgh

Rav Itz’hak GINSBURGH est né à St-Louis dans le Missouri en 1944. Il obtint son M.A  en mathématiques à la Belfer Graduate School of Science en 1965 et monta en Israël la même année.

Il étudia dans des Yéchivots à New York et à Jérusalem. Il commença à enseigner en 1970 et fut rapidement connu pour sa capacité à élucider avec la plus grande clarté les concepts les plus profonds de la mystique juive tout en les reliant aux avancées les plus récentes des sciences dures, de la psychologie, de la biologie, de la médecine, de la politique et des arts.

Toutefois Rav Itz’hak GINSBURGH est beaucoup plus qu’un interprète de notre tradition. Il a redonné par la profondeur de ses vues et son immense érudition un élan considérable à l’étude de la Torah, de sa partie profonde en particulier et à l’approche des sciences en général.

Cependant, son apport dépasse largement seul domaine, déjà considérable, d’un renouveau dans la connaissance. Ce qui le préoccupe au plus profond de lui-même et qui anime toute sa démarche dans les moindres détails est la Rédemption définitive d’Israël qui seule - après un si long exil - amène à la Rédemption du monde dans tous ses aspects. Un de ses nombreux ouvrages « Secrets de la délivrance ultime » publié en 2003 en témoigne.

Afin de parvenir à une telle hauteur et à une telle limpidité Rav Itz’hak GINSBURGH a exploré les fondements de la mystique juive tels qu’ils nous ont été transmis par le Saint Rabbi Israël Baal Chem Tov. Pour ce faire il a du s’atteler à une des tâches les plus ardues : Etudier et surtout comprendre les ouvrages du Rabbi Itshak Eisik de H…..En particulier « Ha chilout vehasimha » dans lequel sont exposés les principes fondateurs de toute  la Torah, tels qu’ils nous ont été révélés par le Saint Baal Chem Tov. Les ouvrages de Rabbi Itz’hak EISIK sont si profonds que même les très longs développements dont il use ne parviennent pas à diminuer la densité hors du commun de cette pensée.

Rabbi Itz’hak EISIK était l’élève le plus doué, notamment de l’Admour Hazaken, le fondateur de la ‘Hassidout ‘Habad. C’est donc bien à cause de l’extrême difficulté à saisir les fondements de la tradition juive que l’on attendait un homme qui à notre époque, serait capable de les comprendre et de les transcrire dans le langage de la « modernité » ouvrant ainsi une fenêtre à une compréhension plus fondamentale de la réalité et révélant la divine unité qui sous-entend l’ensemble de la XXXXX - relayant l’injonction du Rabbi en 1991 :

« Entêtez-vous jusqu’à savoir quoi faire et comment faire afin de révéler l’état de la rédemption définitive dans le monde ».

Ce sont, cette marche et cette démarche vers la rédemption achevée que nous transmet le Rav Itz’hak GINSBURGH faisant ainsi l’écho à l’interprétation de Rabbi Chalom Dov Ber (1860-1920) du verset des psaumes (119-12) « Béni sois-tu D.ieu qui m’a enseigné Tes Lois »

L’emploi du pluriel « Tes Lois » indique que la Loi de la nature que D.ieu imprima dans le monde reflète la Loi Divine de la Torah, car comme nous l’enseigne le Saint Zohar « D.ieu regarda dans la Torah et créa le monde »